Pico chablis

Domaine Pattes de Loup

Thomas Pico, troisième génération d'une famille vigneronne, fait partie de la petite poignée de vignerons chablisiens qui a décidé de travailler différemment : pas de machine à vendanger (90% des producteurs du Chablis ont recours à cette pratique), des rendements bas, des raisins mûrs et une agriculture biologique.

En 2004, après l'obtention de son BTS Viticulture-Œnologie, il revient aider son père au domaine familial (domaine du Bois d'Yver). Dès son arrivée, il est convaincue d'une chose, il veut travailler dans le respect de l'environnement pour préserver la nature et protéger ses proches des incidences d'une pratique conventionnelle.

En 2005, il replante des vignes et reprend les vieilles parcelles plantées, par son grand-père, en sélection massales. En 2006, il créé son domaine sur 2.8 hectares, convertit son vignoble et celui de son père en agriculture biologique. Aujourd'hui, Thomas travaille environ une dizaine d'hectares auxquels vont s'ajouter les cinq hectares du domaine paternel.

A la vigne, Thomas travaille les sols par des labours légers, pratique un enherbement naturel et une taille courte pour limiter la vigueur de la plante. En vigneron exigeant qui recherche la maturité idéale, il est parmi les derniers de son village de Courgis à vendanger. Peu interventionniste, il ne pratique ni levurage, ni enzymage, ni chaptalisation, ni acidification. La mise en bouteille se fait sans filtration, ni collage et seul un petit apport de So2 est pratiqué de manière à stabiliser et protéger le vin.

Certes les vins ne ressemblent pas aux standards de l'appellation Chablis, si longtemps bafouée par de mauvaises pratiques. Nous sommes ici en présence de raisins mûrs, mais sans excès, qui aboutissent à des vins libres et précis qui nous parlent de terroirs et non de vin à l'acidité marquée, sans identité.

Situé en Bourgogne
Toutes les appellations du domaine:
  • Chablis
  • Chablis 1er cru